ncortial.zorse@gmail.com //06 07 36 05 71

31 Avenue Augustin Dumont, 92240 Malakoff, France

©2019 by Studio Zorse. Proudly created with Wix.com

Exposition #1

(DO NOT) CROSS THE LINE
VERNISSAGE LE 10 OCTOBRE 18h30 - 21h30

Depuis l’affaire Weinstein et les mouvements qui ont suivi, la libération de la parole des femmes s'accélère. Pourtant, si les violences faites aux femmes sont dénoncées un peu plus fort chaque jour, la situation reste très préoccupante : en témoigne l'actualité bouillonnante politique et so- ciale autour du Grenelle des violences conjugales.

Pour sa première exposition, le Studio Zorse croise les regards de quatre photographes et journalistes autour de la question de la place de la femme, des violences conjugales, des nouveaux rapports et codes des genres.

(Do Not) Cross The Line, une exposition pour la Mixité avec 

Camille Gharbi, Catherine Boullay, Raphaël Delorme, Alexia Vic.

Scénographie : Ema Martins

Contact : Nathalie Cortial / ncortial.zorse@gmail.com

 

ACTE I

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : UN CONSTAT GLAÇANT

- Le documentaire "Bureau des plaintes" (réalisé pour Envoyé Spécial /France 2 avec CAPA) de la journaliste Catherine Boullay, en immersion pendant plusieurs mois au commissariat du 15ème arr. de Paris retrace le chemin de croix des femmes victimes de violences.

- la traduction artistique choc de la photographe Camille Gharbi utilise la nature morte pour décrire à travers des objets du quotidien l’horreur des féminicides. "Preuves d'Amour".

- le reportage de Camille Gharbi pour Le Monde, qui a suivi les colleuses à Paris. Ce mouvement emmené par Marguerite Stern est composé de femmes simples citoyennes ou activistes qui collent des messages sur les murs pour interpeller les pouvoirs publics.

BUREAU DES PLAINTES

Catherine Boullay / FR2 Envoyé Spécial (prod.CAPA)

PREUVES D'AMOUR

Camille Gharbi

LES COLLEUSES

Camille Gharbi

 

ACTE II

OUVERTURES SUR LA CONSTRUCTION DE NOS NOUVEAUX RÔLES & RAPPORTS.

Les photographes Raphaël Delorme et Alexia Vic s’interrogent sur notre part de féminité et masculinité.

- Raphaël, à travers une série de portraits en noir et blanc, fait ressortir comme un effet miroir, ce que les femmes peuvent avoir de masculin et les hommes de féminin.

- Alexia part à la rencontre de transgenres et nous invite à réfléchir sur nos identités et les codes qui définissent aujourd’hui la féminité.

SANS FARD & OKABUKI

Raphaël Delorme

TRANSFER

Alexia Vic

DANS CONTR'ELLES

Alexia Vic

 

Regards croisés de...

Camille Gharbi

Photographe et architecte de formation, Camille Gharbi a travaillé plusieurs années dans le domaine de la construction avant de se consa- crer pleinement à la photographie.

Tournée principalement vers la photographie d’architecture et de portrait, elle développe parallèlement des projets personnels sur des thé- matiques sociétales comme la question de l'habitat, la problématique des migrations, le respect des droits humains.
Sensible, sa photographie est aussi engagée. Son approche documentaire et sociale questionne la place et le statut de l'image dans notre société. Dans un monde où tout va plus vite, le temps accordé aux images est souvent trop court pour embrasser le propos qu'elles portent. En s'écartant des codes traditionnellement utilisés en photographie documentaire, les travaux de Camille cherchent avant tout à provoquer un temps d'arrêt propice à la réflexion.

Ainsi, les séries de Camille ont été programmées lors d’expositions et de festivals de photographie tels que le Festival Circulations 2019 à Paris, la Nuit de l’Année 2019 aux Rencontres Photographiques d’Arles, la Nuit des Images 2019 au musée de l’Elysée à Lausanne, l’exposition Arte Laguna Prize à Venise, l’exposition Lens Culture Emerging Talent Award 2018 à New-York, le festival PHOTO IS:RAEL 2018 à Tel-Aviv, ou le festival Les Boutographies 2018 à Montpellier.

La série « Preuves d’amour » est lauréate du 4eme Fidal Youth Photography Award.

Catherine Boullay

Catherine Boullay est journaliste et réalisatrice.

Franco-britannique, elle a 20 ans d’expérience à la télévision, à la radio et en presse écrite.
Elle anime actuellement deux chroniques dans RTL Soir : la chronique internationale et "RTL déjà demain".
En radio, c’est à Europe 1 qu’elle commence son parcours en 2005, comme reporter.
D’abord au service des informations générales, au service politique, puis au service étranger.
Pendant ces 8 ans au sein de la station elle a notamment couvert l’élection de Nicolas Sarkozy, la campagne de Barack Obama et son investiture, ou encore la Révolution en Tunisie.

Elle poursuit ensuite sa carrière à France Inter, à l’antenne cette fois, notamment en animant la tranche pré- matinale, « le 5-7 » pendant 3 ans.

Avant la radio, il y a eu la télévision : France 2 d’abord, puis la Chaine Parlementaire qu’elle a contribué à fonder aux côtés d’Ivan Levaï. L’an dernier elle a retrouvé France Télévisions et plus particulièrement Envoyé Spécial. Avec l’agence Capa elle a réalisé un reportage en immersion au Commissariat du 15e arrondissement de Paris.

Raphaël Delorme

Photographe autodidacte, le chemin professionnel de Raphaël commence au Japon. Alors qu'il travaille comme mannequin, il com- mence la photographie. D'abord récréative, il la prend peu à peu au sérieux, travaillant mieux ses cadres et observant le travail des maîtres dont celui de Peter Lindbergh, qui sera déterminant.

C'est avec le duo SY DELORME qu'il lance sa carrière de photographe, en créant des images pour les éditions internationales de publi- cations telles que, GQ, Vogue, Elle, de Harper’s Bazaar ou encore W. Leur partenariat artistique s’achève en 2017.
Raphaël Delorme s’exprime alors de manière plus personnelle, à travers l’art du portrait.
Son travail s’appuie sur une approche de facture classique, inscrivant des poses très figées dans l’esprit de la peinture flamande, une réflexion de plus en plus exigeantes sur les lignes dans la construction des images, ainsi qu’une envie constante de jouer sur les tex- tures, les couleurs.

Il s’intéresse particulièrement à l’imagerie masculine : ses modèles adoptent une allure qui semble venue d’un autre temps, les regards sont saisis dans la délicatesse de l’instant, les mains se rapprochent des visages. Ces hommes se révèlent soudain gracieux et légers, pour autant dans une virilité entière.

On sent ici l’influence du flamenco, danse qui habite l’imaginaire de Raphaël Delorme.

de souligner les qualités qui font de cette personne un atout pour l'équipe.

Alexia Vic

Modèle pour de talentueux photographes de mode ne suffisait pas à Alexia Vic.
Devenue Directrice Artistique pour des expositions photographiques et plusieurs magazines, elle démontre son talent de photo- graphe avec brio en explorant un sujet qui la fascine depuis toujours, l'androgynie. Ainsi son projet personnel TRANSFER, série de rencontres et de portraits transgenres, dont plusieurs ont été édités dans les magazines Vogue, donnera naissance au livre éponyme (CDP Editions) et à une exposition avec la galerie Mandarine (qui représente également Alexia).
L'aventure TRANSFER continue avec sa phase lugubre "Les Bulles de Noctam" et Alexia a déjà lancé un nouveau projet sur le même thème à découvrir début 2020, DANS CONTR'ELLES.

 

Atelier Réservé aux Femmes

Tran&Melissa, les créatrices des retraites Yoga&Sororité Chez soi, sont toutes les deux inscrites dans des démarches féministes et écologiques et souhaitent offrir aux femmes un moment privilégié pour prendre soin d'elles.


Comme l'a dit Audre Lorde, autrice et activiste afro-américaine "prendre soin de soi n’est pas de l’égocentrisme, c’est de l’auto-préservation, et c’est un acte de combat politique".


La sororité c'est s'autoriser à être soi-même "À mesure que le temps passe je me demande si la sororité n'est pas le sentiment le plus authentique, le moins frelaté, le plus résistant aux évènements[...]. Avec une soeur on ose tout, même rester soi-même, jusqu'à l'horreur si c'est nécessaire pour sa santé mentale! [...] On est si rarement soi-même finalement... Et avec si peu de gens." - extrait de "La Touche étoile" de Benoîte Groult. 

Pendant nos retraites, nous créons un cadre "safe" pour permettre aux femmes de se montrer telles qu'elles sont vraiment et d'être écoutées, acceptées, accueillies et soutenues.

Cet espace de sororité permet aux femmes de s'exprimer et de s'élever les unes les autres pour créer cette force solidaire qu'est l' "empowerment" dont elles ont parfois besoin pour s'autoriser à prendre leur place.

Lors de cet atelier de 2h00 sur la thématique de la Sororité, Tran&Melissa vous proposeront de prendre un temps pour reconnecter le corps et l'esprit à travers de l'éveil corporel/méditation et un atelier de réflexion/cercle de partage. 

Le tout dans un cadre de bienveillance et de non-jugement, entre femmes.

 

Merci à nos partenaires

Ils nous ont aidé à monter cette exposition

 
logo-web_edited.png

Octaèdre Paris

Octaèdre Paris est l'un des traiteurs sélectionnés et incubés dans les cuisines partagées de United Kitchens. Romain et Imane privilégient les filières courtes et locales pour de bons plats, légers et boostés aux super-aliments.

LOGO LENCRIER NUM CARO NEGA.jpg

L'Encrier

L'Encrier, studio en fabrication et production de communication imprimée, situé à Paris. Expertise, conseil & réactivité.

EMC SEUL PNG_edited.png

L'EMC

Depuis 27 ans l’EMC forme en alternance des techniciens du cinéma et de l’audiovisuel.  Directeurs de la photographie, Ingénieurs du Son gestionnaires de production, monteurs et réalisateurs les étudiants sont régulièrement immergés dans des projets concrets afin d’accompagner la pédagogie de l’école. Réaliser des portraits de photographes à l’occasion de cette exposition participe de cet enjeu professionnalisant